Fonctionnement de l’embrayage d’une voiture – Contrôle et entretien

Fonctionnement de l’embrayage d’une voiture – Contrôle et entretien

L’embrayage est le mécanisme qui permet de transmettre la puissance en rotation du moteur et les roues, mais pas uniquement. Grâce à son mécanisme, cet élément permet de contrôler la puissance insufflée aux roues par le biais de la boîte de vitesse. Concrètement, il donne la possibilité de faire avancer le véhicule plus ou moins vite. Comprendre le fonctionnement de l’embrayage est important, car c’est l’un des rares éléments avec lequel le conducteur entre en interaction directe.

Les composantes de l’embrayage

L’embrayage est composé du volant moteur, du plateau de pression, du disque d’embrayage et de la butée d’embrayage.

D’une façon générale, le plateau de pression est attaché au volant moteur tandis que le disque d’embrayage est situé entre ces deux pièces.

Comment ça marche ?

Le plus simplement possible, on peut dire que l’embrayage en lui-même consiste à coller ou à décoller le disque et le plateau d’embrayage selon qu’on relâche ou qu’on fait pression sur la pédale.

Quand le conducteur appuie sur la pédale d’embrayage, on dit qu’il débraye ou qu’il fait « cirer » l’embrayage. Le disque d’embrayage et le plateau d’embrayage sont séparés l’un de l’autre. Il n’y a pas de transmission, car l’arbre moteur et l’arbre récepteur tournent à des vitesses différentes. Lorsque le plateau s’écarte sous la pression de la pédale d’embrayage à travers l’action d’un diaphragme, la puissance se transmet de moins en moins, le conducteur passe la boîte de vitesse. Il réimprime de la puissance. Les deux disques se rapprochent petit à petit. Ils ont progressivement la même vitesse. À noter que cette action se déroule dans un court laps de temps.

Dans le cas contraire, quand le conducteur relâche peu à peu la pédale, on dit qu’il embraye. Les disques sont alors collés l’un à l’autre et la vitesse est constante. Le véhicule est stable. Il est important de ne pas embrayer rapidement, car le choc risque d’endommager les pièces du système d’embrayage.

Bref, le dispositif d’embrayage coupe pour un bref moment la liaison entre le moteur de la boîte de vitesse pour pouvoir insuffler une nouvelle puissance au moteur.

En cas de problème d’embrayage, choisissez un garage possédant un outil de diagnostic électronique sur les pagesjaunes.fr, macagoo.com, autobutler.fr …

Les types d’embrayage et spécificités

Il existe de différences relatives à l’action de la pédale d’embrayage et à la transmission de cette action. Il y a ce qu’on appelle l’embrayage par câble : le câble est relié à la butée d’embrayage et c’est lui qui transmet la pression faite sur la pédale. Dans le cas de l’embrayage hydraulique, un piston actionné par cette pression transfère un liquide sur un piston récepteur. C’est ce liquide qui va faire pression sur un autre piston, actionnant l’embrayage.

Notre illustration précédente ne parle que de deux disques. Mais un système multidisque est tout à fait possible. Mais, quelle que soit la marque de votre voiture,  il faut veiller à un entretien régulier pour bien s’assurer du bon fonctionnement de l’embrayage le plus longtemps possible.